skip to Main Content
Menu
Combiné Kenya-Tanzanie-Zanzibar: « Les Safaris Ont été Fantastiques: Nous Avons Pu Voir Les Big Five Très Rapidement. Puis, La Beauté Des Paysages Du Ngorongoro Nous Ont Captivé. »

Combiné Kenya-Tanzanie-Zanzibar: « Les safaris ont été fantastiques: nous avons pu voir les Big Five très rapidement. Puis, la beauté des paysages du Ngorongoro nous ont captivé. »

Cher Vlad,     

Comme promis, lors de notre dernier entretien téléphonique, nous souhaitons vous faire part de nos observations, de partager avec vous nos impressions et sentiments sur notre séjour, le combiné Kenya –Tanzanie.

Le safari a été fantastique. Nous avons eu la chance de voir les big five dès notre première sortie safari. Puis, la beauté des paysages du Ngorongoro nous ont captivé. Nous avons pu faire des photos incroyables.

Après les points positifs, ci-après quelques petits bémols : 

  • Nos compagnons de voyages avec trois voyagistes différents (1 belge, 1 suisse, 1 français) avaient un programme identique à celui du chauffeur guide de African Eagle. Nous étions les seuls à avoir un programme différent sur certains points. De ce fait, le guide chauffeur en accord avec tout le monde a décidé d’appliquer le sien.
  • Jour 2 : départ de l’hôtel prévu après le petit déjeuner. En réalité départ à 12 h, car en attente de l’arrivée d’un passager (voyagiste belge) arrivant à l’aéroport de Nairobi qu’en cours de matinée. Conséquence, arrivée tardive, à la tombée de la nuit, au Masaï Mara (5 h 30 de trajet) et très peu de temps pour un safari. Le chauffeur guide a bien voulu nous faire plaisir en nous proposons une petite sortie dans la réserve, en enfreignant l’heure limite de sortie de la réserve.
  • Jour 4 : il était prévu d’arriver au Elementaita Sentrim pour le déjeuner : déjeuner remplacé par un pique-nique. La boîte pique-nique, comme les suivantes, pas très bonne. Arrivée pour prendre le pique-nique à un autre lac, le Naivasha. Nous avons pris un petit bateau pour nous retrouver, après une traversée d’une dizaine de minutes, durant une heure sur la presqu’île Crescent Island. Pas au bon endroit pour pouvoir observer les flamands roses, mais des pélicans. Pas de visite d’école. A noter que pour les personnes nous accompagnant, le pique-nique était prévu, elles n’avaient pas de visite d’une école dans leur programme. Pour elles, la visite était programmée pour le jour 5. Visite ayant, finalement, eu lieu le jour 6.
  • Jour 5 : Après le déjeuner au Carnivore, route vers Amboseli avec safari en cours de route. Safari annulé car visite d’école programmée pour les autres. Finalement pas de visite d’école, mais arrêt en cours de route pour attendre pendant une heure deux autres véhicules d’African Eagle, parce que d’après notre guide chauffeur il fallait rouler en convoi (donc plus le temps de faire un petit safari).
  • Jour 6 : après le safari, visite d’une école. Pourquoi jour 6, alors que prévu jour 4 pour nous et jour 5 pour les personnes nous accompagnant. Visite attrape-nigaud. La distribution des fournitures scolaires remises au chef du village Masai a eu lieu dans la plus petite classe, soit dans une classe de 5 élèves qui ont reçu un cahier et un stylo. Que sont devenues toutes les autres fournitures remises au chef du village et au directeur de l’école ? De plus, le chef du village insista avec force et à maintes reprises que des dons, pour permettre l’amélioration des bâtiments de l’école, seraient la bienvenue. Il y avait la possibilité de visiter le village Masai contre un paiement de 20 dollars par personne. Ils prennent les touristes pour des vaches à lait.
  • Jour 7 : L’hôtel Ilboru Safari Lodge, noté sur notre carnet de voyage n’est pas l’hôtel où nous avons passé la nuit à notre arrivée à Arusha. Nos compagnons de route ont été prévenu un mois avant le départ du changement d’hôtel. A la réception de leur carnet de voyage (relié et en format A5) le nouvel hôtel, le African View Lodge était déjà mentionné.
  • Jour 9 : déjeuner remplacé par un pique-nique. LOGIQUE vu la distance à parcourir, il est Impossible de rejoindre le Thorn Tree Camp pour y déjeuner.

 

  • Jour 13 – 14 – 15 : séjour à Zanzibar.

 

Je vous admets que nous avons fait face à la déception; dans le programme il est mentionné « vous profiterez de l’une des plus belles plages de l’île ». Nous en étions très, très éloignés. 

La plage est couverte d’algues. Impossible de se baigner dans l’océan à cause des algues, des oursins et du poisson pierre au menu. 

L’hôtel : au niveau du bar, pas de petit salon pour s’y installer et consommer tranquillement un apéritif, se détendre ; le bar de plage : un petit comptoir avec 3 chaises hautes, pas d’animation le soir. 

Les repas : trois menus au choix midi et soir pour les quatre jours et pas la possibilité de choisir un menu à la carte sans payer. De plus, nous avons été obligé de manger tous ensemble. Nous étions un groupe de huit personnes à nous retrouver autour d’une grande table, à être obligé de déjeuner et dîner à la même heure. Nous aurions préféré être indépendant, et choisir l’heure du déjeuner et du dîner à notre guise dans les horaires affichés.

Nous regrettons d’avoir signé pour un séjour balnéaire qui n’en était pas un. Notre enthousiasme, notre euphorie, nos émotions d’avoir vécu un magnifique safari au Kenya, en Tanzanie ont été anéanti par des journées ennuyeuses dans cet hôtel.

Notre expérience inoubliable, dans le négatif, sera notre séjour balnéaire.

Heureusement que nous avons pu vivre de magnifiques rencontres avec les animaux, apercevoir des paysages grandioses.

Evelyne M.

Jean Pierre B.

Back To Top